RSE et QSE, même combat ? Pas tout à fait…

Beaucoup d’analogies pourraient laisser croire que les deux démarches sont peu ou prou équivalentes, mais il existe aussi des différences irréductibles, comme nous allons le voir. Mieux vaudrait dire que RSE (responsabilité sociétale de l’entreprise) et QSE (qualité, santé-sécurité et environnement) se renforcent mutuellement tout en ayant des objectifs et des démarches différentes. L’une ne peut en aucun cas remplacer l’autre. Et confier le pilotage de la RSE au responsable QSE n’est pas une meilleure idée que le confier au DRH ou à la Communication/Marketing.

Voyons cela de plus près !

1/ Rappel rapide des définitions

RSE: prise en compte des conséquences des activités de l’entreprise dans les domaines économique, social (interne), sociétal (externe), environnemental, territorial ainsi que du type de gouvernance et de management et enfin de l’éthique des affaires.                                                                              

Référentiel principal: l’ ISO 26000 :2010 (recommandation et non pas norme, donc évaluable mais en aucun cas auditable; pouvant donner lieu à labellisation.)

source: Lucie 26000

QSE: Prise en compte de la satisfaction des attentes des clients ainsi que démarche de progrès continu dans les domaines: Qualité- Santé-Sécurité du Travail (HSCT)- Environnement, notamment vis-à-vis des exigences réglementaires. On parle indifféremment de QSE ou de QHSE (HS= Health & Safety).                                              

Référentiels principaux: ISO 9001 :2018 (Qualité) et ISO 9004 :2018 (« qualité totale », performance durable), EFQM® (Qualité globale), OHSAS 18001 / ISO 45001 :2018 (H&S, SST), ISO 140001:2015 (Environnement) complétée par ISO 14004 :2016 (SME système de management de l’environnement) et ISO 14005 : 2019 (SME), ISO 50001 :2018 (Management de l’énergie) complétée par les ISO 50002 : 2014 (audits énergétiques) et ISO 50003 : 2014 ( Système de management de l’énergie) etc. (Ce sont des normes auditables donnant lieu à certification.)

les axes d’excellence de l’EFQM

© EFQM

2/ Les similitudes et leurs causes

2.1 Progrès continu

Les démarches RSE et QSE sont l’une comme l’autre basées sur la notion et la pratique du progrès continu : PDCA (Plan, Do, Check, Act) popularisée par Edward Deming (dont les réflexions sur l’éthique du management et la culture d’entreprise vont nettement au-delà de cette contribution déjà majeure) :

la roue de Deming qui ne redescend jamais…

2.2 Probabilité

Qu’on parle d’évaluation et de labellisation (cas de la RSE), ou qu’on parle d’audit et de certification (cas de QSE), dans l’un et l’autre cas les affirmations doivent être fondées et justifiables par des preuves objectives.

2.3 Domination de l’ISO

L’ISO domine ces problématiques et ces démarches, même si on a pu (SA 8000 pour la RSE, OHSAS pour Santé-Sécurité, par exemple) et si on peut encore (EFQM, AFQP par exemple) remarquer des référentiels ou des normes autres qu’ISO. L’ISO est à la fois une organisation mondiale et un courant de pensée.

l’ISO 45001 s’inspire de/absorbe l’OHSAS18001

2.4 Des zones de recouvrement

RSE et QSE se retrouvent sur le terrain de la qualité, de la santé-sécurité des salariés et parties prenantes, de la protection de l’environnement, mais de matière macroscopique dans le cas de la RSE (sauf labels spécialisés type ECOCERT par exemple), et de manière détaillée dans le cas de QSE. Par ailleurs QSE ne va pas directement sur les terrains des droits de l’homme, de la corruption, de l’intégration dans les territoires, pour citer trois exemples.

La norme environnementale la plus répandue

 2.5 Systèmes de Management

QSE exige des systèmes de management (SMQ, SME, SMHS etc.) La RSE exige d’être intégrée dans la gouvernance :

un exemple de système de management

Source : Wikipedia

La RSE ne s’intéresse pas directement ni explicitement aux processus de l’entreprise, si ce n’est sous l’angle des risques et opportunités sociales, sociétales, managériales qu’ils peuvent générer. QSE le fait systématiquement, c’est un point central, on le reverra au chapitre des différences.

2.6 L’identification et l’évaluation des risques

QSE et RSE prennent en compte la technique d’évaluation systématique et de hiérarchisation des risques, que ce soient les risques génériques d’entreprise ou les risques spécifiques relatifs aux thématiques de la RSE.

un exemple simplifié de matrice de risques d’entreprise

2.7 Pourquoi ces similitudes ?

RSE et QSE visent à améliorer continûment l’apport de l’entreprise à tout ou partie de ses parties prenantes. L’une et l’autre s’appuient sur les faits mesurables, pour en déduire des points forts, des points faibles, des écarts qualitatifs ou quantitatifs, et les renforcer et les corriger selon le cas. L’une et l’autre accordent à l’innovation (organisationnelle, technique, méthodologique, managériale etc.) un rôle privilégié pour la dynamique de progrès continu.

Ni l’une ni l’autre ne préjuge du cadre socio-économique dans lequel évoluent l’entreprise et ses parties prenantes, plus ou moins libéral ou plus ou moins coopératif. L’une comme l’autre se préoccupent de performance, au sens large pour la RSE (économique, environnemental, société) et dans un sens plus restreint pour QSE.

Enfin, l’une et l’autre ne viennent pas s’ajouter aux processus et à l’organisation, mais s’y intègrent.

3/ Les différences et leurs causes

3.1 RSE

3.1.1 La RSE s’intéresse à l’impact de l’entreprise sur ses parties prenantes, dans tous les domaines- Elle s’intéresse à toutes les parties prenantes (matrice de matérialité etc.)

exemples de parties prenantes (doc.Novethic)

3.1.2 La RSE n’est pas auditable ni même en principe certifiable (c’est un abus de langage dans le cas des labels AFNOR ou B Corp) mais seulement évaluable, c’est une recommandation en vue d’une démarche volontaire.

La RSE ne connaît pas les anomalies, non-conformités majeures ou mineures, fiches de recommandations etc. Non qu’elle méconnaisse l’importance de l’exactitude des déclarations ou les risques liés à des écarts entre souhaité et réalisé, mais elle s’intéresse davantage à la dynamique de progrès et à l’intensité de l’engagement, ainsi qu’à l’impact des actions et bonnes pratiques déployées, plus qu’à la conformité à des standards ou critères.

3.1.3 La RSE ne s’intéresse pas directement ni explicitement aux processus de l’entreprise, si ce n’est sous l’angle des risques et opportunités sociales, sociétales, managériales qu’ils peuvent générer.

3.1.4 La démarche RSE (analyse de risques et de maturité notamment) est 360° et explore toutes les dimensions de l’entreprise ainsi que les relations humaines, ce que ne fait pas systématiquement la QSE dont ce n’est pas la vocation.

3.2 QSE

Nota : si l’on prend en considération l’EFQM ou l’ISO 9004 :2018, la distance et les différences de champ entre RSE et QSE s’amenuisent, car ces deux approches visent la « qualité totale » ou « qualité globale », qui couvre un champ nettement plus large que 9001+14001+45001.

3.2.1 QSE s’intéresse à la satisfaction client (9001), à l’excellence managériale et opérationnelle, à la santé et sécurité du travail, à l’environnement.

3.2.2 les différents domaines de QSE sont auditables ou certifiables, en référence à des normes (et non des recommandations) et selon la méthodologie auditeur ISO (ISO 17021 :2011 et ISO 19011 :2018).

3.2.3 QSE va beaucoup plus en profondeur pour mesurer des écarts par rapport à l’ISO tandis que la RSE reste relativement superficielle dans ses questionnements initiaux.

3.2.4 QSE cartographie les processus de l’entreprise, ce que ne fait pas la RSE.

cartographie générale des processus selon l’ISO 9001

3.2.5 QSE travaille par objectifs, et RSE par mesure d’impact.

3.3 Pourquoi ces différences ?

RSE et QSE ne s’intéressent pas aux mêmes champs et aux mêmes dimensions de l’entreprise. La RSE est une démarche holistique qui appréhende tous les compartiments de l’entreprise, tous ses modes de fonctionnement, sa dimension humaine et pas uniquement organisationnelle ou structurelle.

La RSE se préoccupe du rôle de l’entreprise dans la société (les parties prenantes) ainsi que de ses impacts, positifs comme négatifs.

La RSE prend en compte les dimensions comportementales (gouvernance, management, éthique) autrement dit l’être humain dans plusieurs de ses dimensions. QSE le fait moins.

QSE a des finalités différentes et plus spécifiques : satisfaction du client, protection de l’environnement, santé-sécurité et les examine beaucoup plus en profondeur que la RSE. La RSE s’intéresse à l’entreprise en tant qu’organisme inséré dans le tissu social et économique, la QSE s’intéresse aux intrants et extrants de l’entreprise ainsi qu’à ses salariés.

4/ Conclusions

RSE et QSE poursuivent des buts différents et s’intéressent à des aspects différents de la dynamique de l’entreprise. La RSE couvre un champ plus large, mais l’approfondit moins comme le montre le diagramme simplifié ci-après :

en vert le périmètre/champ d’investigations RSE, en bleu le périmètre QSE

© Ouvertures-Communication et Jean-Luc Chalumeau

Confier le pilotage de la démarche RSE au Responsable QSE risque de ramener trop la RSE dans le champ de la conformité, ou inversement de diluer la démarche QSE dans des finalités pas suffisamment opérationnelles. La remarque vaudrait pour la DRH, la Dir Communication/Marketing etc. La démarche et l’état d’esprit RSE doivent être portés par la Direction générale, comme le stipule d’entrée de jeu l’ISO 26000 qui recommande d’intégrer les enjeux RSE dans la gouvernance stratégique.

Pour aller plus loin sur ces sujets :

http://www.qualiteperformance.org/comprendre-la-qualite/qualite-rse/demarches-qualite-et-rse-une-complementarite-de-bon-sens

http://management-rse.com/2016/05/04/rse-et-risk-management-la-grande-convergence /

http://strategies.cnam.fr/master-droit-economie-et-gestion-mention-gestion-de-l-environnement-parcours-management-des-risques-qse-qualite-securite-environnement-sante-et-rse-813122.kjsp?RF=3758259628826549

https://www.sgsgroup.fr/-/media/local/france/documents/brochures/sgscbebachelor-qse-et-rsea4fr17403lr.pdf

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *